Comment devenir inspecteur du travail ?

Si votre choix du métier se penche particulièrement sur le monde de l’emploi et que vous souhaitez figurer parmi les personnes qui veulent aider les salariés à connaître leurs droits. Une formation liée à l’inspection du travail vous sera utile.

 

Devenir inspecteur du travail, les étapes à suivre

Devenir un fonctionnaire de l’État, c’est un métier que beaucoup de personnes envisagent. Particulièrement pour inspecteur du travail, il est à savoir que c’est un métier du terrain. De nombreuses interventions en entreprise attendent un inspecteur du travail. Il veille pour le bien des salariés et des employeurs.

Pour vous mettre en avant-goût du métier, il est important de vous faire connaître les missions qui attendent un inspecteur du travail.

L’inspecteur du travail doit en premier lieu connaître parfaitement le Code du travail. Et il doit veiller aux respects de tout ce qui est dit et annoncé dans ce Code du travail. Il est responsable de toutes missions qui s’apparentent aux infractions au travail et d’y infliger les amendes adaptées. Il peut également apporter ses conseils auprès des employés et les employeurs.

Pour être un inspecteur du travail, la personne doit revêtir d’une polyvalence en tant que contrôleur, informateur et conseiller. D’ailleurs son rôle ne se limite pas à cela, mais dépendant des circonstances au sein d’une société.

Comme l’inspecteur du travail est un poste rattaché au ministère du Travail, la première chose à faire est de se présenter au concours de la fonction publique (catégorie A). Un niveau d’études supérieur est exigé pour le métier, il faut au moins une formation d’un bac +3. Si votre candidature est reçue, vous allez entreprendre une formation rémunérée à 618 euros net pour une durée de 18 mois à l’INTEFP (institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle) siégé à Lyon. La durée de formation est répartie sur 10 mois en enseignement et stage en entreprise en 8 mois. Après la formation et une approbation par le jury, le stagiaire est tout de suite titularisé.

Devenir un inspecteur du travail est une belle carrière quand on y met tout son cœur et que l’on assure à bien ses missions.