Le bilan de compétences, mode d’emploi

Une carrière professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille. Comme dans la vie en général, il y a des hauts et des bas, des succès et des ratés. Cependant et indépendamment de sa réussite professionnelle, nous développons tous des compétences dans notre domaine d’activité et qui peuvent être transversales à d’autres secteurs d’activité.

Une obligation pour changer de métier?

Le Bilan de compétences n’a rien d’obligatoire lorsqu’on entreprend une démarche de changement d’orientation professionnelle. Vous pouvez très bien changer de métier tout en utilisant les compétences et diplômes que vous possédez déjà. Il n’a aucun caractère contraignant mais reste un outil très efficace.

Il m’apparaît pourtant essentiel car il met en lumière les acquis, les savoirs-faire, les compétences que chacun possède sans s’en rendre vraiment compte. Il permet également de faire un état des lieux de sa situation et de se confronter aux réalités du monde du travail.

Car c’est cette partie qui me semble le plus importante à aborder. Une fois le bilan effectué, il faut se tourner vers l’avenir et trouver un projet réaliste en terme d’employabilité ou de débouchés. Il faut également que ce projet soit le vôtre et que vous vous réalisiez à travers lui.

On n’entreprend pas de changer de métier ou de domaine d’activité sans en ressortir un besoin profond et c’est souvent un long cheminement personnel avant de se lancer.

agenceoui blog formation coaching emploi image

Quelles sont les modalités?

Utilisons la méthode CQQCOQP pour parler du bilan de compétences

  • Comment? pour réaliser un bilan de compétences, il faut se rapprocher d’un centre de bilan de compétences et/ou de formation. Vous rencontrerez un conseiller spécialisé qui vous accompagnera dans votre démarche. Vous aurez des rendez-vous programmés (entre 20 et 25h) qui déboucheront sur une synthèse.

 

  • Qui? le bilan s’adresse à tous salariés en poste ou non, demandeurs d’emplois ou en reconversion professionnelle.

 

  • Quoi? je l’ai évoqué plus haut, faire un point sur ses compétences et ses motivations afin de changer ou non d’orientation professionnelle

 

  • Combien? plusieurs modalités sont possibles selon la situation : prise en charge par pôle emploi, par un organisme comme transitionpro (ex fongecif) ou réglement par le salarié

 

  • Où? dans le centre agréé de votre choix

 

  • Quand? vous éprouvez le besoin de changer de métier, de vous lancer un défi ou tout simplement l’opportunité qui vous fait sentir que c’est le moment pour le faire.

 

  • Pourquoi? pour répondre à 2 questions : quels sont mes compétences et connaissances? que dois-je entreprendre pour réaliser mon projet et en faire un succès? En résumé vous faites le bilan et une projection.